TÉLÉCHARGER ANNA GAVALDA LA CONSOLANTE

Critique de Palmyre , Inscrite le 15 avril , 58 ans - 10 juin Beaucoup de critiques, et beaucoup de différences d'appréciations! Moi j'ai beaucoup aimé ce roman, même si je me suis parfois un peu perdue dans les personnages surtout dans la deuxième partie. C'est plein de bons sentiments, de joie, de tristesse aussi, mais c'est ce qui fait la vie Je ne recommande pas Critique de Mathilde50 , Inscrite le 28 août , 24 ans - 19 mai Quelle lenteur!

Nom:anna gavalda la consolante
Format:Fichier D’archive
Système d’exploitation:Windows, Mac, Android, iOS
Licence:Usage Personnel Seulement
Taille:24.61 MBytes



Critique de Palmyre , Inscrite le 15 avril , 58 ans - 10 juin Beaucoup de critiques, et beaucoup de différences d'appréciations! Moi j'ai beaucoup aimé ce roman, même si je me suis parfois un peu perdue dans les personnages surtout dans la deuxième partie. C'est plein de bons sentiments, de joie, de tristesse aussi, mais c'est ce qui fait la vie Je ne recommande pas Critique de Mathilde50 , Inscrite le 28 août , 24 ans - 19 mai Quelle lenteur!

J'ai vraiment failli le lâcher mais j'ai tenu bon. Résultat : on ne s'attache pas à eux, ils sont transparents. Problème, le personnage principal, Charles n'est pas beaucoup plus distrayant. Les différentes péripéties qu'il peut faire, ses voyages en Russie D'ailleurs, on se perd très vite dans le lieu exact où il se situe Malheureusement j'en doute très fortement. Contrairement à beaucoup, la deuxième partie ne m'a pas scotchée, j'avais envie de plus J'ai donc été très déçue de Gavalda Mais il s'en dégage une atmosphère que je n'ai retrouvée nulle part ailleurs.

Inconditionnel d'Anna Gavalda, j'ai lu ce livre 3 fois en français et une fois en anglais. Au fil des lectures j'ai appris à apprécier autant les deux parties pourtant très différentes. Je pense que je le relirai encore plusieurs fois Gnangnan Critique de PGStats Montréal, Inscrit le 28 juin , 63 ans - 29 mars Je ne recommanderai pas La consolante à mes amis, c'est trop gnangnan. J'ai pourtant apprécié les particularités stylistiques que d'autres ont décriées.

J'apprécie qu'un auteur fasse travailler son lecteur un peu. Mais les bons sentiments des personnes merveilleuses qui font des miracles, y-en a marre. La consolante: déception!!! Critique de Mcf , Inscrite le 8 novembre , 38 ans - 9 novembre La consolante: 1 livre, 2 histoires Deux histoires com-plè-tement différentes, à tel point qu'elles n'ont pratiquement aucun lien entre elles, mis à part la route que le personnage a parcouru dans la première pour se rendre, drastiquement, à la deuxième.

AUCUNE mise en contexte, on ne sait jamais à quoi Gavalda fait référence, d'ailleurs il doit bien avoir juste elle qui se comprenait et encore, remplie d'expressions que même les français désolée les amis français ne doivent pas comprendre. J'ai adoré la deuxième partie, j'aurai même voulu que l'auteure en fasse un seul livre! Fin du roman: encore là, l'auteure est la seule à se comprendre lorsque le personnage semble écrire dans un cahier genre journal intime. On ne fait pas la différence lorsque Gavalda décrit son personnage ou bien lorsque Charles, le personnage, écrit dans son cahier.

J'ai fait l'effort pénible de me rendre jusqu'à la fin car j'ai reçu ce livre en cadeau, que mon amie me l'avait tant vanté! Étonnant qu'un éditeur ait accepté de publier ce livre, surement qu'il est tombé, comme moi, en amour avec la 2e partie Critique de Zizounane Seugy, Inscrite le 3 juin , 68 ans - 3 juin Moi je l'ai trouvé épatant. Bon, c'est vrai que les premières pages m'ont déconcertée, je ne voyais pas où Charles voulait en venir Et puis Charles va nous faire connaître Kate, et les enfants de Kate, et là, c'est le bonheur enfin retrouvé ; Anouk, Kate, l'Amour avec un grand A.

Et Charles devra faire le bon choix et se retrouver Ce livre est lumineux, tout simplement. La consolante Critique de Agatéa , Inscrite le 3 juin , 73 ans - 3 juin Mon admiration pour Anna Gavalda se confirme avec ce titre.. C'est "une écrivain" généreuse, sensible, pleine d'humour, qui connaît bien le genre humain et qui n'a pas peur des "mots".. Depuis que je l'ai découverte à travers son livre "ensemble c'est tout", je n'ai de cesse de lui transmettre mon respect et mon admiration et je loue aussi son imagination!!!

Plat, terne, long Trop long Critique de Célia S. Sambreville, Inscrite le 13 avril , 25 ans - 14 avril Je suis allée jusqu'au bout et je dois dire que je suis plutôt fière de moi. Jamais je n'ai lâché un bouquin, même le plus chiant mais là, j'avoue que j'ai failli craquer. J'avais pourtant beaucoup apprécié "L'échappée belle" et "Je l'aimais" Oui mais voilà, il s'agissait de deux tout petits livres très courts Ici, Gavalda se perd dans ses personnages, nous embrouille et nous ennuie Pas de scénario, des personnages ternes et sans personnalité, des toutes petites phrases Je trouve ce roman prétentieux.

Emotion la faire passer par le style Critique de Honfleur , Inscrite le 12 décembre , 65 ans - 20 mars J'ai bien aimé ce livre que je viens de terminer. Qui est qui? Où en est-on? Parfois agaçant certes, mais ce n'est pas un essai scientifique.

Dans la vie réelle, on passe son temps à tâtonner car on ne sait jamais ce que l'autre comprend ou interprète voire surinterprète Et on cherche sans cesse à retrouver le vrai fil de nos relations avec nos proches, vivants ou morts. Ce style correspond au flou de la vie réelle.

Des relations se brisent parfois sur un mot, une réaction. L'incompréhension s'installe La communication ne se fait plus ou on n'a plus envie de faire les efforts qui maintiendraient une bonne relation. J'ai pensé que l'histoire de Charles et de Kate allait foirer car cela était un scénario possible et réaliste Mais un peu de rêve ne fait pas de mal.

Quelle femme ne rêve pas d'un homme aussi délicat que Charles? Un conte de fée pour adultes Critique de Morphée , Inscrite le 7 décembre , 40 ans - 1 mars Une Anna Gavalda comme on l'aime, fidèle à elle-même et à son style littéraire.

Et tant pis pour ceux qui n'aiment pas, moi j'adore! Un livre plein d'émotions, de sentiments qui peuvent être partagés par tous. Retour sur les souvenirs d'enfance de Charles comme si on y était. Sentiment de lassitude et questionnement sur une vie dont on aimerait tout changer. Belle rencontre qui permet ce changement et qui promet une belle part de rêve au lecteur.

Un réel conte de fée pour adultes! En voilà un roman qui divise! Critique de Sorenja , Inscrite le 27 mars , 47 ans - 14 décembre Oui, c'est le mot, où qui clive plutôt.

Je venais mettre quelques étoiles, et faire une petite critique éclair, quelle surprise de voir tout le monde si divisé, sans trop de demi mesure. Gavalda on aime ou on n'aime pas, ce n'est pas tiède les sentiments qu'elle nous remue! Moi je me suis sentie proche de Charles, même si son histoire n'a rien à voir avec moi, sa descente en dépression est très bien rendue, les hauts et les bas de son humeur aussi Je ne connaissais pas l'auteur, c'est vrai que l'écriture m'a au début déroutée, mais je m'y suis vite fait, il suffit d'écouter et pas seulement de lire, après on est avec Charles, on suit son humour, son cynisme aussi parfois, sa perte et son deuil, ses espoirs L'affligeante Critique de Nowhereboy Rennes, Inscrit le 7 décembre , 41 ans - 8 décembre Histoire mièvre, guimauve mal écrite phrases sans sujet avec des retours à la ligne systématiques ou mots anglais en italique qui poussent comme du chiendent à tous les paragraphes Gros pavé raté, lourd, fumeux, ennuyeux, interminable Plus de pages pour expliquer ce que l'on a compris dans les 40 premières Avec des personnages en carton-pâte dans le monde sirupeux de Gavalda, les gentils sont très gentils, les méchants pas très méchants, les amis beaux et sympas, les enfants parfaits et les ados ne connaissent pas de crises Enorme gâchis d'édition Le vide absolu, le néant de la littérature Vraiment très mauvais Critique de Gnome Marseille, Inscrit le 4 décembre , 49 ans - 7 décembre Pour ne pas dénoter de la tendance générale, j'ajoute mon avis sur ce livre extrêmement médiocre.

C'est avant tout affreusement long, ensuite c'est horriblement mal écrit et enfin "l'histoire" est inexistante Je voulais mettre une étoile, mais finalement cela ne le mérite même pas. Pas facile de rebondir après "Ensemble, c'est tout". Gavalda a trop lu Houellebecq Critique de Ahsieg , Inscrit le 15 octobre , 36 ans - 22 novembre Le style est lourd et plat, sans intrigue et sans saveur ca veut dire quoi des phrases de deux pages avec soixante virgules et autant de points de suspension??!

L'histoire vue et revue crise de la quarantaine avec travail de deuil et problèmes de couple à l'appui. Des mots balancés en anglais toutes les deux phrases pour faire branché. Des phrases sans sujets pour faire 'english'. Critique systématique de tout ce qui est un peu trop 'franchouillard'.

Du Bacri sans l'humour. Ce livre n'a pas cessé de m'étonner.. Critique de Milonguera , Inscrite le 24 août , 37 ans - 26 octobre Une première partie qui traine en longueur. On met du temps à comprendre pourquoi Charles est à ce point bouleversé, on aimerait en connaître davantage sur son passé et sa relation avec Anouk. Heureusement le personnage de Kate est là pour donner à la suite un aspect plus passionnant. Une histoire de vie bouleversante.

Une plume très juste, comme toujours. Charles est attachant, émouvant, con parfois et tellement profond, dans le sens où il n'est pas vide à l'intérieur. Anna Gavalda nous livre une histoire crédible et contemporaine. Une occasion pour faire place à une remise en question! Un roman? Non une punition!

TÉLÉCHARGER MON GOUT DE X MALEYA

La Consolante

Signaler ce contenu Voir la page de la critique C'est un livre dont tout le monde a parlé et depuis longtemps il est sorti en Et c'est un livre finalement plus compliqué que prévu, sur un thème qui apparaissait en réalité assez simple. Il est compliqué en raison du nombre et de la personnalité des personnages, du style employé et de la structure de l'ouvrage choisie par l'auteur. Il rencontrera une Anglaise, plus jeune, un peu écolo, baba-cool, qui s'est retirée à la campagne avec plein d'enfants et d'animaux. En ce qui concerne le thème, on est en pleine exploration de la crise de la cibnquantaine Il parait qu'elle exxiste! Quant au style, alors là il y a beaucoup à dire. Pour le moins, le début du livre est déroutant.

TÉLÉCHARGER PHYSXLOADER.DLL GRATUIT

La consolante

Par Bernard le jeudi 24 avril , - La vie Le dernier roman d'Anna Gavalda ressemble à un gros gâteau. Sauf qu'il est raté. Il est pourtant de la même pâte que ses prédécesseurs, avec une multitude d'ingrédients de la vie quotidienne, une cuillerée de tendresse, et une pincée de personnages attachants. L'anti-héros s'appelle Charles Balanda. Il a 47 ans, et est architecte. Sa vie qui s'enlisait bascule lorsqu'il apprend la mort d'Anouk, la mère de son ami d'enfance, Alexis.

TÉLÉCHARGER LA MALÉDICTION DE LA VOLOGNE

.

Similaire